Pharrell Williams, John Lennon et beaucoup d'autres bientôt introuvables sur YouTube

24/12/14 à 11:56 - Mise à jour à 11:55

Pharrell Williams, les Eagles et beaucoup d'autres artistes réclament 1 milliard de dollars et le retrait de 20.000 vidéos du site YouTube.

Pharrell Williams, John Lennon  et beaucoup d'autres bientôt introuvables sur YouTube

Youtube devra bientot retirer 20 000 vidéos de son site ? © REUTERS

Irving Azoff est le fondateur d'un nouveau groupe qui défend les droits des artistes, Global Music Rights. Il représente près de 40 artistes, dont Pharrell Williams, les Eagles, John Lennon ou encore Chris Cornell. Les avocats de ces derniers affirment que le site de streaming, YouTube, ne détient pas les autorisations nécessaires pour la diffusion de milliers de chansons.

D'après l'initiateur de Global Music Rights, YouTube a passé des accords avec plusieurs maisons de disques, mais ne l'a jamais fait avec les artistes eux-mêmes. Il a affirmé que les droits payés à ses clients ne sont pas suffisants. L'avocat de l'association, Howard King, a ajouté dans une lettre à YouTube: "Sans apporter la moindre documentation, vous affirmez allègrement que YouTube peut ignorer les règles. La plateforme opère sans autorisation générale des organisations de défense des droits des artistes. Vous refusez d'apporter les détails d'un quelconque accord, probablement parce qu'aucun accord de ce genre n'existe actuellement pour l'utilisation des sons par YouTube."

Irving Azoff compte bien obtenir réparation, soit près de 1 milliard de dollars, pour ses clients. Parallèlement, il s'attaque à l'ensemble des plateformes de streaming, espérant ainsi augmenter les royalties de ses clients. Du côté de YouTube, on réfute les accusations. Et Google, la maison-mère affirme bien détenir les droits nécessaires pour la diffusion des vidéos.

Un procès féroce entre les artistes et la plateforme s'annonce donc. Le timing est plutôt mauvais pour Google qui s'apprête justement à lancer une plateforme musicale pour concurrencer Spotify, Pandora ou encore Deezer.

En savoir plus sur:

Nos partenaires