Magnus vs Soldout ou l'art du montage

01/07/14 à 16:00 - Mise à jour à 17:02

Source: Focus Vif

C'est l'un des paradoxes de l'époque: au plus elle se dématérialise, au plus la musique a besoin d'images. C'est bien simple, plus un seul single ne peut se passer de son clip. Avantage: la réalisation de vidéos un peu chiadées coûte aussi de moins en moins cher. L'une des solutions étant d'ailleurs de se fournir directement dans les banques d'images libres de droit (ou pas).

Magnus vs Soldout ou l'art du montage

Magnus (Tom Barman et CJ Bolland) © DR

Ces dernières semaines, deux groupes belges électros sont ainsi passés par la case montage d'archives. Issu de la BO du film Puppylove, To The Ocean est le nouveau clip de Soldout. Bricolé à partir d'images dispersées sur le Net, il compile des chorégraphies de tous genres, de tous pays, de toutes les époques. Une sorte d'histoire de la danse en 2'47.

Avec Singing Man, premier single issu du nouvel album de Magnus (Tom Barman + CJ Bolland) attendu pour septembre, le bouchon est poussé encore un peu plus loin. L'artiste vidéo et producteur télé néerlandais Sander van de Pavert a rassemblé des bouts de clips vidéos d'autres artistes. Mieux: il s'est débrouillé pour synchroniser le mouvement des lèvres des intervenants avec les paroles du morceau de Magnus. L'illusion est quasi parfaite. De Bowie à Duran Duran, en passant par Front 242, James Brown, les Pixies, les Beatles, Jimi Hendrix, Justin Timberlake, ou, évidemment, dEUS... Tout le gratin est là. Pour l'instant en tout cas. Pas certain en effet que tous les droits aient été "clearés" pour le coup...

En savoir plus sur:

Nos partenaires