L'incroyable dédoublement de Stromae au Grand Journal (vidéo)

18/11/13 à 14:27 - Mise à jour à 16:55

Source: Lexpress.fr

Stromae n'en finit pas de faire forte impression en France. Après avoir joué l'homme soul sur le plateau de Michel Drucker, Stromae est venu accompagné de son double féminin sur le plateau du Grand Journal de Canal + pour interpréter son nouveau single, Tous les mêmes.

L'incroyable dédoublement de Stromae au Grand Journal (vidéo)

Stromae-femme et Stromae-homme sur le plateau du Grand Journal de Canal +. © Capture d'écran Canalplus.fr

Stromae, roi du buzz ? L'artiste a encore une fois frappé fort en invitant son double féminin sur le plateau du Grand Journal d'Antoine de Caunes vendredi 15 novembre pour la présentation de son nouveau morceau, Tous les mêmes.

Et surprise, quelques secondes plus tard, il accueille son double féminin, ou Stromae grimé en femme, brushing impeccable et maquillage soigné. Les deux alter ego se font face et discutent de cette chanson qu'ils ont créée à deux. Stromae-femme critique en demi-teinte les paroles "machistes" du morceau tandis que Stromae-homme ironise sur le fait qu'elle n'ait fait que "vérifier l'orthographe". Pendant ce temps-là, les téléspectateurs n'y voient que du feu: Stromae s'est dédoublé.

Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo

Bien évidemment, la séquence a été tournée puis montée quelques jours auparavant afin de pouvoir être diffusée le jour J dans l'émission en direct. "Ça résulte d'une collaboration étroite entre notre équipe et celle de Stromae, hyper pointue, perfectionniste, intelligente et artistiquement réceptive, raconte l'un des auteurs du Grand Journal dans les colonnes de Madmoizelle. On a proposé l'idée, balancé des pistes et ils ont rebondi. On a fini par réécrire l'interaction entre les deux parties le jour du tournage. Au total, c'est 4h30 de tournage."

Résultat ? On y voit que du feu ou presque, et après un petit dialogue franchement drôle, les deux Stromae se dirigent ensemble vers la scène pour ne faire plus qu'un. Côté pile, Stromae-femme dénonce en chanson les attitudes caricaturales et pourtant bien répandues des hommes à grand renfort de battement de cils et chorégraphie chaloupée: "Bande de mauviettes infidèles". Côté face, Stromae-homme, crâne rasé de près, vocifère un "toutes les mêmes" énervé, pas de danse brutaux à l'appui. Le message est clair: il n'y en a pas un pour sauver l'autre!

Après sa prestation très remarquée sur le plateau de Michel Drucker, Stromae prouve une fois de plus qu'en plus d'être un musicien et un chanteur accompli, il sait également parfaitement jouer la comédie pour servir ses textes. Et se renouveler, pour créer l'événement à chaque tournée de promotion.

Et pour ceux qui n'ont pas compris, voici les coulisses (à partir de 3:50):

Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo

Cécile Jandau

En savoir plus sur:

Nos partenaires