Kiosk Radio, la nouvelle webradio implantée en plein Parc de Bruxelles

10/11/17 à 15:30 - Mise à jour à 15:29

[BROLCAST] Inspirée par le modèle de The Lot Radio, la Bruxelloise Kiosk Radio émettra dès le 11 novembre depuis un kiosque implanté au beau milieu du Parc "Royal". DJ Kwak et Serge Coosemans ont rencontré quelques-uns de ceux qui vont surtout y passer de la musique.

Kiosk Radio, la nouvelle webradio implantée en plein Parc de Bruxelles

© kioskradio.com

Dans le monde, quand on en vient à se tourner vers le concept de radio, il y a ceux qui écoutent encore et toujours religieusement Benjamin Maréchal et les concours pinpons de la chaîne privée concurrente et puis ceux qui ne jurent désormais plus que par The Lot, Rinse FM, NTS et autres livestreams cultes du Web. La Bruxelloise Kiosk Radio fait partie de ces dernières: indépendante, principalement musicale, pointue et communautaire au sens le plus fun du terme. DJ Kwak et Serge Coosemans nous font parler quelques-uns de ceux qui vont surtout y passer de la musique.

Ça bouge dans le Parc de Bruxelles, celui que tout le monde appelle Royal mais qui n'est pas le Parc Royal: entre le Palais à Philou et le Sénat, donc. Et pas que dans les buissons à la nuit tombée ou lorsque l'Ancienne Belgique y délocalise ses mini-festivals d'été. La ville a en effet proposé d'y remettre un peu de vie moderne au quotidien et ont répondu à l'appel d'offres quelques individus bien connus de nos services et pour le coup associés: DJ Mickey, Nicolas Bucci (Bonnefooi), Jim Becker (DJ Bim Jecker), Thomas Kok (Maison du Peuple, Chez Franz et d'autres...) ainsi que Thanh Lam, l'ancien manager de Mr. Wong. L'idée retenue: à partir de ce 11 novembre 2017, animer quelques heures par jour une radio dans l'un des petits kiosques restaurés du parc. Kiosk Radio, donc. Au menu: des DJ-sets d'à peu près tout ce que Bruxelles compte comme DJ's valables, dans tous les genres, mais aussi un talk-show, des invités internationaux et quelques surprises. Le tout sans prise de tête et un peu à l'arrache, comme le permet la webradio communautaire. Kiosk Radio n'est d'ailleurs pas qu'un programme quotidien à écouter chez soi sur son ordinateur, c'est aussi "un lieu de vie" où se retrouver pour écouter de la musique et boire des coups. Une idée à la mode donc, qui participe plein pot à la politique-paillettes locale. Mais vu le pedigree des participants, cette fois, ça donne vraiment envie. (sc)

Nos partenaires