FM Brussel: 3 ministres demandent au CA de reconsidérer l'avenir de la radio

11/06/15 à 19:57 - Mise à jour à 12/06/15 à 10:08

Source: Belga

Le ministre bruxellois de la culture, Pascal Smet et le ministre flamand des médias et de Bruxelles, Sven Gatz, ont demandé jeudi après-midi à la direction de Vlaams-Brusselse Media de prendre le temps de créer l'adhésion aux réformes envisagées, de ne pas fermer l'antenne de la radio FM Brussel d'ici la fin du mois, et d'élaborer un nouveau plan "après l'été".

FM Brussel: 3 ministres demandent au CA de reconsidérer l'avenir de la radio

Sven Gatz et Pascal Smet, respectivement ministres flamands des médias et de la culture. © BELGA/Filip De Smet

L'ASBL Vlaams-Brusselse Media avait annoncé mardi une importante restructuration comprenant notamment la disparition de FM Brussel à la fin du mois de juin, le remplacement d'Anne Brumagne à la tête de Brussel Deze Week par Jeroen Roppe, actuellement rédacteur en chef de la radio. Au moins six emplois sont menacés dans l'opération.

Au terme d'une rencontre avec la direction, jeudi, MM. Smet et Gatz ont précisé qu'ils avaient exprimé leur soutien aux objectifs et à la stratégie globale de l'opération de réforme planifiée qui doit à leurs yeux, mener à un renforcement des médias bruxellois flamands sous une marque unique, dans le cadre budgétaire actuel.

Pour eux, les plans proposés par la direction ont le potentiel pour y parvenir. Le rôle important de connexion que jouent les médias bruxellois flamands pour leur public cible occupe une place centrale. Ce groupe cible doit également être étendu aux Bruxellois, expatriés et navetteurs s'exprimant dans une autre langue, ce qui "est possible via une communication en néerlandais, en français et en anglais".

Mais Pascal Smet et Sven Gatz ont admis que la portée du plan de réforme du conseil d'administration n'avait pas été bien évaluée.

"Nous avons sous-estimé l'impact de la décision du conseil d'administration" de faire disparaître rapidement FM Brussel... Nous avons demandé à la direction de prendre le temps de créer un large soutien à ces réformes, de consulter le personnel et d'analyser si, comment et sous quelle forme, la radio peut être intégrée dans les plans futurs", ont-ils commenté.

Geert Bourgeois s'engage à son tour pour FM Brussel

Le ministre-président flamand, Geert Bourgeois (N-VA), s'est explicitement déclaré en faveur d'un maintien de la radio FM Brussel. "Je ne voudrais absolument pas qu'elle s'arrête", a-t-il déclaré vendredi matin sur Radio 1.

"Si la radio a une audience trop limitée, il faut envisager d'autres mesures qu'une fermeture", a pour sa part estimé Geert Bourgeois.

La décision finale sur FM Brussel reviendra au conseil d'administration de Vlaams-Brusselse Media.

En savoir plus sur:

Nos partenaires