Étienne Daho: "Me montrer, c'est très difficile"

20/11/17 à 12:17 - Mise à jour à 12:17
Du Le Vif Focus du 17/11/17

Figure tutélaire de la pop française, Étienne Daho sort Blitz, onzième album qui baigne dans un psychédélisme sombre et racé, raccord avec l'époque. Rencontre.

Assis dans l'arrière-salon de l'hôtel, sous les lumières tamisées, Étienne Daho garde ses lunettes noires. "Je n'ai pas fermé l'oeil de la nuit", glisse-t-il pour s'excuser. La faute à une promo intensive, et puis aussi à une exposition à la Philharmonie de Paris, dont il est le curateur (1), et dont le vernissage approche dangereusement. "Tout ça est très excitant, mais aussi terriblement chronophage", sourit-il encore.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires