Dour J3: Welcome to the Jungle

16/07/16 à 12:00 - Mise à jour à 11:59

Du belge, du belge, encore du belge et La Femme. A Dour, la journée de vendredi avait des allures de 21 juillet avant l'heure. La fête sans le feu d'artifice.

Dour J3: Welcome to the Jungle

La Jungle © Olivier Donnet

Affiche la plus faiblarde de ces cinq jours de "bamboule" au pied des terrils, le vendredi de Dour était surtout l'occasion de passer en revue des artistes de chez nous. Victoire de La Jungle par K.O.

La Jungle. Has been Madensuyu, "so passé" Black Blox Revelation... N'en déplaise à nos voisins flamands, le meilleur duo guitare/batterie du moment est wallon, hennuyer même, et il est taillé pour le festival de Dour. Electrique, tribale, La Jungle a transformé le Labo en boîte de nuit pour rockeurs aventuriers. Le sauvage tandem kraut/trance/noise/post et math rock carolo montois sortira son nouvel album d'ici quelques mois. You know where you are?

Sharko. Certains spots en festival ne sont pas des cadeaux. Vendredi, à trois heures de l'aprem sur la plus grande scène de la plaine, le pauvre Sharko a ramé. Pour son sixième passage à Dour, le premier depuis sept ans, l'homme qui fait chanter ses chaussures a joué devant deux cents festivaliers à tout casser. Sur une Last Arena remaniée qui peut accueillir quelque 15.000 personnes, ça faisait quand même vachement déprime.

Victoria + Jean. Dans le temps, la jolie Suédoise Victoria Tibblin enregistrait avec Odieu et bossait avec un TC Matic. Aujourd'hui, la fille de Stockholm fait de la musique avec un ancien Romano Nervoso, l'un des meilleurs guitaristes du pays et accessoirement son amoureux (Sal Jean), et se fait épauler au clavier par David Baboulis de Soldout. Victoria et Jean proposent un rock tendu, viscéral et habité peut-être pas particulièrement original mais plus convaincant et surprenant sur scène que sur disque.

Caballero & JeanJass. Nuits Botanique, Ardentes, Dour... On les voit partout ces deux-là. Et comme d'habitude, c'est le bordel. Le grand crolé et le petit barbu ont retourné la BoomBox en début d'après-midi. Big up pour son enthousiasme et son hip hop qui fait rire.

Dan San. Partis au Québec dans la foulée de leur concert aux Ardentes et tout juste revenus au pays, les Liégeois de Dan San ont terminé à Dour leur marathon du mois de juillet. Mention spéciale à son batteur (membre de Sharko et de Dalton Télégramme) qui a enchaîné trois concerts sur sa journée. L'employé du jour.

La Femme

La Femme © Olivier Donnet

La Femme. Prends le bus. Prends le bus. A la rentrée (il était initialement prévu pour avril), les rockeurs antitaxis de La Femme sortiront enfin avec Mystère le successeur de Psycho Tropical Berlin. Une bonne raison de courir les routes et d'en donner un petit aperçu pendant l'été. Les chansons s'appelleront Elle ne t'aime pas et Mycose. Parleront de gens méchant, de fêtes et de coeurs brisés. Tous claviers dehors, les grands gamins de Biarritz ont marqué des points et fait danser tous les Dourois qui aiment les années 80.

Nos partenaires