Dario Mars and the Guillotines, l'heureux retour du Mayeur

05/05/14 à 12:59 - Mise à jour à 13:27

Source: Focus Vif

L'ex-Hulk /La Muerte/compositeur de musique de film pour Bouli Lanners présentait son nouveau groupe à l'Os à moelle jeudi dernier. Gratiné.

Dario Mars and the Guillotines, l'heureux retour du Mayeur

Dario Mars and the Guillotines © Olivier Donnet

Il a acquis une solide réputation au sein de groupes tels que Hulk, La Muerte ou Les Anges. Il s'est essayé avec succès à la musique de film, depuis une collaboration remarquée avec Bouli Lanners sur Eldorado, poursuivie notamment par un Magritte de la meilleure musique originale pour la BO de Mobile Home. Lui, c'est Renaud Mayeur, aujourd'hui aux commandes d'un nouveau projet qui sent bon le cuir et la transpiration: Dario Mars and the Guillotines.

Premiers faits d'armes "officiels" ce jeudi pour un showcase à l'Os à moelle à Schaerbeek, avec une première plaque en main intitulée Black Soul. Force est de constater que, de tous les groupes au sein desquels on a vu évoluer les membres des Guillotines (de OK Cowboy à Driving Dead Girl, en passant par Hulk et La Muerte donc), celui-ci est sans doute celui où l'alchimie est la plus tangible. La voix chaude et soul de Bineta Saware se marie terriblement bien aux atmosphères cinématographiques à la Morricone/Tarantino du patron (le groove "dans ta gueule" de Death Is Dead, le tranchant The Jailer...); la maîtrise des ambiances est bluffante (la mise en bouche inquiétante Cold Sun); et quand tout le groupe entonne en choeur -et avec le sourire svp- le refrain au doux parfum 70's de Your Own Page que n'auraient pas renié Lynyrd Skynyrd ou les Black Crowes, on est achevé d'être convaincu qu'on a face à nous l'un des nouveaux groupes belges les plus excitants du moment.

Comme pour prouver une fois pour toute qu'on a affaire à des gens de bon goût, c'est à une nugget qu'on aura droit en rappel. À savoir le Night Time des Strangeloves, les Guillotines étant pour l'occasion rejoints par Geoffrey d'Electric Château qui assurait la première partie. On reviendra, chef!

Nos partenaires