Un court-métrage sur la synesthésie décrit cette expérience sensorielle unique

21/11/14 à 11:43 - Mise à jour à 11:46

La synesthésie est sans doute l'un des phénomènes neurologiques les plus fascinants qui existent, surtout lorsque on connaît les possibilités artistiques qu'elle peut offrir. Un court-métrage nous montre un singe synesthète qui écoute du Steve Reich. Et c'est magnifique.

Quel est le point commun entre Thom Yorke, Aphex Twin et Duke Ellington? Ils sont tous les trois synesthètes, c'est-à-dire qu'ils utilisent leur expérience synesthésique pour produire de l'art. Autrement dit, au moins deux sens de leur perception se mélangent et se confondent. Thom Yorke et Aphex Twin affirment ainsi que lorsque ils voient une couleur, ils entendent un son, voire de la musique. Ce qui peut expliquer certains délires sonores chez l'un comme chez l'autre.

Le réalisateur Frédéric Bonpapa s'est intéressé à ce phénomène et a décidé de le transposer en images. On découvre ainsi dans cette vidéo à l'esthétique léchée un singe réalisé en image de synthèses, qui associe la musique de Steve Reich à des représentations spatiales.

Light Motif, en plus d'être un clip formidable pour le classique Music For 18 Musicians- Section II de Steve Reich, se révèle être une véritable d'oeuvre d'art qui permet d'entrevoir le quotidien de cerveaux à la perception totalement différente de la nôtre. Un régal visuel et sonore.

En savoir plus sur:

Nos partenaires