Pourquoi il vaut mieux attendre avant d'acheter la Xbox One ou la PS4

02/12/13 à 10:54 - Mise à jour à 12:01

Source: Lexpress.fr

La Playstation de Sony 4 sortait vendredi, et la Xbox de Microsoft sera en vente en 2014 en Belgique. Pourtant, les deux nouvelles consoles ne justifient pas un achat immédiat. On vous dit pourquoi.

Pourquoi il vaut mieux attendre avant d'acheter la Xbox One ou la PS4

À gauche, la manette de la Xbox One; à droite, celle de la PS4. © REUTERS

Alors que la Xbox One sortait en France la semaine dernière (mais n'est prévue en Belgique que pour 2014), c'est au tour de la nouvelle console de jeu Sony de débarquer dans nos salons. La Playstation 4 est disponible en magasin depuis vendredi, aux côtés de son homologue de Microsoft. Pourtant, les gamers seraient bien inspirés de patienter quelque temps avant d'investir leurs économies (399¤ pour la PS4, 499¤ pour la Xbox One) dans ces modèles next-generation.

Acheter une console Day One, le jour de sa sortie ou juste après, est souvent une mauvaise idée. Tout d'abord, parce que les gens se ruent à l'ouverture des magasins pour être les premiers dans les rayons, ce qui peut être dangereux, mais pas seulement.

Les premières consoles sont souvent défectueuses

Dans son numéro anniversaire célébrant ses 10 ans paru début novembre, le magazine spécialisé en jeux vidéo CanardPC déplorait l'impossibilité de trouver des tests des nouvelles consoles, quelques semaines seulement avant leur commercialisation de masse. Le journaliste émettait alors l'hypothèse de plusieurs soucis techniques occultés volontairement par les distributeurs. Il avait raison.

Depuis le 21 novembre, sortie de la Xbox One, de nombreux bugs de la nouvelle console ont été répertoriés sur Internet et les réseaux sociaux. En cause, un lecteur de disque défaillant incapable de reconnaître un jeu qui en plus produit un bruit très inquiétant. On note également des incompatibilités avec plusieurs jeux comme FIFA 14 qui plante lorsque plusieurs manettes sont connectées, même si un patch a été prévu pour corriger ce souci. Pour rappel, la Xbox 360 avait déjà connu des soucis à sa sortie, notamment le terrible bug appelé Red Ring of Fire par la communauté.

De son côté, Sony en prend aussi pour son grade, puisque la PS4 connaît des petits soucis de mise en route. Chez certains joueurs, la nouvelle Playstation ne démarre tout simplement pas, et n'est donc pas reconnue par la télévision. Une lumière bleue apparaît alors, d'où le nom du bug "Blue Light of Death". Un internaute a même fait le test en branchant le même câble sur PS4 et PS3, pour démontrer que le problème vient bien de la console.

La réaction des constructeurs est la même dans les deux cas. Microsoft comme Sony ont annoncé que le problème allait être réglé rapidement et qu'il ne concernait qu'un petit nombre de machines. Sony a évoqué le transport ou le sabotage comme causes du problème. Toujours est-il que les joueurs qui ont dépensé plusieurs centaines d'euros dans une console défectueuse doivent ronger leur frein à l'idée de ne pas pouvoir profiter tout de suite de leur dernière acquisition.

Un catalogue de jeux très pauvre

De nombreux titres sont prévus sur chacun des nouveaux supports, mais pas tout de suite. Pour le moment, le catalogue de jeux disponibles, que ce soit sur Xbox One ou PS4, fait pâle figure à côté de celui de leurs grandes soeurs 360 et PS3. La majorité des blockbusters (Battlefield 4, Assassin's Creed IV Black Flag) sortent également sur les consoles actuelles. Le récent succès GTA V n'est pas prévu avant 2014. Chaque console tentent cependant de se distinguer grâce à quelques jeux exclusifs disponibles dès la sortie.

Côté PS4, c'est avec le jeu de tir Killzone: Shadow Fall et le titre d'action-aventure Knack que Sony tente d'attirer le chaland. Le premier a le mérite d'offrir une véritable claque graphique, le second n'est pas franchement une réussite, à eux seuls ils peinent à justifier l'investissement conséquent dans une nouvelle console. Le nouveau Uncharted, franchise phare de la Playstation, n'est prévu que pour mars prochain.

La Xbox One affiche elle plus de titres exclusifs: le jeu épique de combats de gladiateurs Ryse, Son of Rome, magnifique mais complètement vide; Forza Motosport 5, simulation de course automobile figure de proue de la machine, réussi mais qui nécessite un patch de 6 Go dès le lancement pour pouvoir fonctionner, et un Dead Rising 3 plutôt décevant. En revanche, le prometteur Titanfall est attendu pour au printemps prochain, mais sortira aussi sur PC et Xbox 360.

La PS3 et la Xbox 360 ne sont pas mortes

Avec l'arrivée des deux nouvelles, il serait légitime de penser que les consoles d'actuelle génération, PS3 et Xbox 360, soient délaissées par les éditeurs de jeux, préférant se tourner vers les nouveaux supports. Il faut croire que non, puisque leur catalogue est encore bien fourni pour l'année 2014, avec des gros titres comme les très attendus Dark Souls II, Watch Dogs ou Metal Gear Solid: The Phantom Pain. Difficile d'enterrer de manière immédiate les deux supports qui représentent un parc d'environ 150 millions de joueurs dans le monde.

Les ardents défenseurs des nouvelles consoles stipuleront avec vigueur que PS4 et Xbox One proposent une nouvelle expérience visuelle avec des améliorations graphiques hallucinantes, bien loin du rendu PS3 ou 360. En comparant les différents supports, c'est évidemment plus beau sur les dernières machines, mais graphiquement ça reste du détail, bien loin de la révolution graphique apportée par le passage à la 3D.

Certes, PS4 et Xbox One présentent des améliorations non négligeables par rapport à leurs "ancêtres", et incarnent sans doute l'avenir du jeu vidéo. En revanche, entre les bugs, le pauvre catalogue, et le prix, pas certain qu'il soit judicieux de casser sa tirelire dès maintenant. Surtout si l'on possède déjà une PS3 ou une Xbox 360, qui tiennent encore la dragée haute. D'ailleurs, Microsoft annonce déjà une nouvelle version de la Xbox One pour mars 2014. Patience est mère de sûreté.

Yann Faucher

En savoir plus sur:

Nos partenaires