La BD de la semaine: Le Château. Une année dans les coulisses de l'Élysée, de Mathieu Sapin

28/05/15 à 10:30 - Mise à jour à 10:35

Source: Focus

Mathieu Sapin a passé près d'un an à se faire oublier dans les couloirs de l'Elysée pour en ramener un formidable documentaire dessiné sur ce lieu qui ne ressemble à aucun autre mais aussi, bien sûr, sur une année de présidence de François Hollande.

La BD de la semaine: Le Château. Une année dans les coulisses de l'Élysée, de Mathieu Sapin

Le Château. Une année dans les coulisses de l'Élysée © Mathieu Sapin/Dargaud

La BD de la semaine: Le Château. Une année dans les coulisses de l'Élysée, de Mathieu Sapin
C'est un exploit pour lequel tout journaliste professionnel armé d'un stylo, d'un micro ou d'une caméra pourrait tuer père et mère, mais que seul l'auteur de Supermurgeman a réussi, armé de son seul crayon: Mathieu Sapin a passé près d'un an à se faire oublier dans les couloirs de l'Elysée, le saint des saints du pouvoir présidentiel français pour en ramener un formidable documentaire dessiné sur ce lieu qui ne ressemble à aucun autre mais aussi, bien sûr, sur une année de présidence de François Hollande. Sapin avait misé sur le bon cheval en suivant la campagne électorale du candidat socialiste pour le quotidien Libération; un précédent qui lui a ouvert toutes les portes et pour lequel, cette fois, il a pu prendre à la fois du temps, et du recul. Lui qui avait couvert "une campagne qui wine" relate désormais "une présidence en pleine loose", du vaudeville Trierweiler aux chaussures du conseiller Aquilino Morelle, pour s'achever dans la stupéfaction par les attentats des 7 et 11 janvier dernier. Un travail d'observation plus que de commentaires, même s'il ne faut pas se fier aux airs faussement naïfs de ce gentil Sapin, et qui installe, aussi, le principe du reportage dessiné dans d'autres sphères que celles de la BD. Loin en tout cas de toute caricature, même avec le trait humoristique et léger de son auteur; Le Château fait plus penser à un épisode de The West Wing ou à un reportage de Strip-Tease qu'à un numéro de Charlie Hebdo.

DE MATHIEU SAPIN, ÉDITIONS DARGAUD, 144 PAGES.

>> À lire également: Quand la BD fait de la politique

Nos partenaires