Chronique livre: Hubert Haddad - Théorie de la vilaine petite fille

15/01/14 à 15:29 - Mise à jour à 15:29

Source: Focus Vif

ROMAN | L'ignorance, la misère et l'asservissement ont probablement été les trois causes d'une recrudescence du spiritisme dans l'Amérique puritaine du XIXe siècle qui avait déjà connu les ravages des sorcières de Salem.

Chronique livre: Hubert Haddad - Théorie de la vilaine petite fille

Ici, Hubert Haddad nous emporte à Hydesville, Rochester et New York pour accompagner les séances ésotériques des célèbres soeurs Fox: Kate, la cadette, probablement la seule investie de dons divinatoires (ou d'une psychologie plus affutée); Margaret, sa soeur, qu'elle entraînera dans sa chute, et Leah, l'aînée, qui fera de ce jeu dangereux son fonds de commerce. "Mister Splitfood, si tu y es, frappe deux fois!" et les pauvres mécréants de croire que "quand il n'est pas possible que la chose soit autre", ils doivent alors être confrontés à une science -même si une partie de la populace réclame de brûler ces envouteuses. Pourtant, elles ne sont pas heureuses, les soeurs Fox. Jamais elles n'auraient pu imaginer que les dons de Kate, révélés lors d'une nuit d'orage de 1848, eussent pu être à l'origine de leur perte. Heureusement l'auteur prend du recul, manie l'ironie pour narrer cette histoire qui présente surtout un intérêt dans les réactions du peuple, voire des grands du monde face au spiritualisme. Kate n'a-t-elle pas été reçue par la Reine Victoria? Acceptons de monter dans le train fantôme quelques instants pour rejoindre le pays de l'imaginaire. Rationalistes convaincus, s'abstenir.

  • D'HUBERT HADDAD, ÉDITIONS ZULMA, 398 PAGES.

En savoir plus sur:

Nos partenaires