Chronique livre: Bruce Desilva - Pyromanie

29/11/13 à 11:39 - Mise à jour à 11:39

Source: Focus Vif

POLAR | Liam Mulligan, journaliste adepte des anciennes méthodes, a de bonnes raisons de fourrer son nez dans l'affaire des incendies qui fleurissent au coeur de Mount Hope, Providence, puisqu'il est né là.

Chronique livre: Bruce Desilva - Pyromanie

Mount Hope, un quartier "coincé entre un ancien canal à péniches et les riches demeures de l'East Side", où il connaît tout le monde: les putes, les curés, les flics, les paumés, les mafieux... Et c'est toute son enfance et ses souvenirs qui se mettent à flamber quand il y replonge pour l'affaire: neuf incendies en trois mois, cinq morts. Faire confiance aux flics qui mènent l'enquête? Surtout pas, ce sont des ripoux! Persuadé que c'est l'oeuvre d'un criminel, Mulligan décide de plonger dans ce brasier et de faire cavalier seul. Au péril de sa vie. Menacé, il se retrouvera en tête de la liste des suspects. Et cerise sur le gâteau, il devra faire face aux véreux de tous bords et à la mafia, qui ira jusqu'à mettre un contrat sur sa tête... Entouré de jolies femmes, Mulligan n'est pas sans rappeler les anciens héros des romans noirs. Avec, en toile de fond, la gangrène qui ronge cette petite ville de Providence, Rhode Island, à l'image de bien d'autres aux Etats-Unis... Un style classique et efficace, et un très bon premier thriller, salué par rien moins que Michael Connelly, Dennis Lehane, Harlan Coben, ou le fabuleux Thomas H. Cook.

  • DE BRUCE DESILVA, ÉDITIONS ACTES SUD, TRADUIT DE L'ANGLAIS (ETATS-UNIS) PAR MANUEL TRICOTEAUX, 368 PAGES.

En savoir plus sur:

Nos partenaires