3 coups de coeur littéraires d'Edith Soonckindt, la traductrice du Chardonneret

16/10/14 à 13:40 - Mise à jour à 11/12/14 à 16:25

Edith Soonckindt a réussi l'exploit de traduire en à peine 6 mois le monstre de papier qu'incarne Le Chardonneret de Donna Tartt, lauréat du prix Pulitzer 2014. La traductrice, aussi auteure d'un roman (Le Bûcher des anges, Hors Commerce, Paris), de contes oniriques, d'albums jeunesse, de nouvelles et de poésies nous dévoile 3 de ses coups de coeur littéraires, résolument hors des sentiers battus.

3 coups de coeur littéraires d'Edith Soonckindt, la traductrice du Chardonneret

Edith Soonckindt nous livre sa sélection littéraire. © DR

Ma cueillette d'automne aurait pu vous dévoiler un Murakami superbe et peu connu (Le Passage de la nuit) ou un Duras si secret que peu l'ont lu (Agatha). J'ai préféré vous présenter trois livres résolument originaux, d'auteurs moins médiatiques, publiés en toute discrétion et qui en sont d'autant plus intéressants, donnant à espérer que la littérature et les écrivains, les vrais, existent encore et n'attendent qu'un lecteur entreprenant pour être lus ! Serez-vous celui ou celle-là ?

3 coups de coeur littéraires d'Edith Soonckindt, la traductrice du Chardonneret

© DR

1. Nouons-nous d'Emmanuelle Pagano

Que nous raconte ce compendium d'impressions, de sensations et de réflexions égrené sur le mode très court d'un paragraphe, destiné à faire mouche à chaque fois ?

Il nous raconte la vie, en quelque sorte, amoureuse plus précisément. Celle de tout un chacun, vous, moi, et de tas d'autres gens que nous ne connaissons pas et qui peuvent s'arrêter sur un grain de peau, un tic, un rire, pour dire ce qui, chez l'autre, leur plaît ou leur déplaît. C'est donc un livre fait de rencontres et de ruptures, d'attentes et d'accidents de parcours ; c'est frais, c'est vif, c'est vivant, c'est touchant, instructif ou édifiant aussi, bref ça nous parle de nous, êtres humains, de nos façons d'aimer et de désaimer, d'espérer ou d'être irrités.

Puzzle humain, si humain, qui prête à réflexion aussi, et dans lequel l'on peut s'émerveiller de nouveaux détails, insolites ou touchants, à chaque relecture. C'est ce qui m'est arrivé.

2. Mécanismes de survie en milieu hostile d'Olivia Rosenthal

3 coups de coeur littéraires d'Edith Soonckindt, la traductrice du Chardonneret

© DR

L'on ne sait pas vraiment qui sont les poursuivants de l'héroïne. S'agit-il d'un rêve, d'un jeu d'enfants, ou de piste, d'une métaphore, d'une vraie poursuite ou d'une catastrophe genre fin du monde comme dans La Route ? L'on sait par contre - aucun détail concret de nous est épargné, de la NDE au travail du médecin légiste en passant par celui des insectes nécrophiles - que l'on est dans un livre sur la mort, sur la perte, sur le rien, sur le silence aussi, sur le questionnement de soi et sur l'identité. Que cela prête à réflexion, et à rêverie aussi. Que cela prête surtout à relecture, ne serait-ce que pour enfin comprendre de quoi il s'agit vraiment - d'une réponse au suicide de sa soeur, nous disent les critiques - en tout cas l'on éprouve le désir furieux de replonger à nouveau corps et âme, tripes aussi, dans ce livre singulier, violent, onirique, pesant et d'une originalité folle.

3 coups de coeur littéraires d'Edith Soonckindt, la traductrice du Chardonneret

© éléments de langage

3. Le Livre des employés publié chez Eléments de langage (nouvel éditeur belge)

Cela doit être l'ouvrage le plus étonnant qu'il m'ait été donné de lire, et de relire, depuis longtemps ! Imaginez un peu, un livre sans pagination et composé de petits fragments sans queue ni tête ni lien apparent, un puzzle humain en écho au livre d'Emmanuelle Pagano mais qui, ne se consacrant pas au seul désordre amoureux, est d'autant plus global (voire génial), visant à offrir non pas un tableau sociétal, ou encore une vision du monde, mais un carnet d'impressions d'un auteur donné, Jean-Philippe Convert, nous livrant sensations picorées de ci de là, que ce soit dans un livre, un article de presse, une affiche, un sms, un rêve, la pensée d'un inconnu ou d'un écrivain, un fait divers ou une conversation glanée. C'est assez déroutant - mais il y a plus de liens entre les fragments qu'il n'y paraît -, se déguste avec sagesse, s'apprécie avec coeur, et tantôt nous touche, nous interroge ou nous secoue. Un livre résolument contemporain et atypique (si vous n'avez rien compris, tout est expliqué sur ce Tumblr), à offrir à la personne qui a lu tous les autres livres ! Ou à s'offrir à soi pour peu que l'on soit curieux, afin de sourire ou réfléchir, un peu, sonder les âmes, les esprits, l'air du temps et les auteurs tout à coup désossés, et en ressortir dérouté, et enchanté, certainement.

Pour en savoir plus sur les traductions et les oeuvres littéraires d'Edith Soonckindt, cliquez ICI

En savoir plus sur:

Nos partenaires