Magritte 2016 : Hors Champ ne s'y mobilisera pas cette année

05/02/16 à 17:31 - Mise à jour à 17:31

L'association des métiers du cinéma Hors Champ se mobilisait depuis deux ans pour dire "Non au black out culturel" lors de la cérémonie des Magritte du Cinéma. Mais cette année, elle a décidé de ne pas s'y rendre.

Magritte 2016 : Hors Champ ne s'y mobilisera pas cette année

L'association Hors Champ sur les marches des Magritte du Cinéma en 2014 © horschamp-asbl.be

Non, Hors Champ n'a pas baissé les bras. Depuis la réforme du statut d'artiste en 2014, l'association des métiers du cinéma se mobilisait aux Magritte du Cinéma, armés de pancartes revendiquant un statut décent pour les artistes et techniciens de spectacle. "Cette année, il ne nous a pas paru pertinent de manifester notre existence de cette façon" justifie l'association dans sa lettre adressée aux nommés des Magritte 2016 qui se déroule ce samedi 6 février.

Hors Champ garde ses forces pour oeuvrer dans Bouger Les Lignes, projet qui vise à moderniser le secteur culturel en communauté française et à favoriser la création et le quotidien des artistes. "Bouger les Lignes, c'est déjà faire travailler les gens ensemble parce que si le monde francophone est cloisonné, le monde culturel est hyper cloisonné" disait la Ministre de la Culture Joëlle Milquet à propos du projet qu'elle a mis en place en 2015. De nombreux auteurs et techniciens ont rejoint Hors Champ dans son combat et, ensemble, ils travaillent pour une plus grande solidarité entre les différentes professions du secteur culturel.

"Le futur n'est pas rose"

"Par ces actions, nous espérons préparer un avenir meilleur pour ceux qui exercent et exerceront le même métier que nous. Car le futur n'est pas rose." En effet, depuis sa réforme en 2014, le statut d'artiste est très difficile à obtenir pour les auteurs et comédiens, voire inaccessible dans le cas des techniciens. Mais les plus touchés sont ceux qui sortent aujourd'hui des écoles : plus d'accès aux allocations d'insertion, au chômage et au statut d'artiste. "Ces étudiants sont l'avenir de notre cinéma, les futurs lauréats des Magritte. Mais sans volonté politique, ils n'existeront tout simplement pas."

Hors Champ sera présent ce vendredi 5 février aux Machins, les petits prix du cinéma belge qui récompensent tout un pan de la profession resté dans l'ombre, pour y distribuer leur appel à la mobilisation.

Hors Champ appelle à la mobilisation à l'aide de son flyer.

Hors Champ appelle à la mobilisation à l'aide de son flyer. © Hors Champ ASBL

Nos partenaires