Le trou noir le plus réaliste créé pour Interstellar, quand cinéma rime avec science

27/10/14 à 12:04 - Mise à jour à 12:05

Pour les besoins de la réalisation d'Interstellar, Christopher Nolan a utilisé les données scientifiques les plus rigoureuses afin d'obtenir un rendu ultra-réaliste pour son film. Il se trouve que le trou noir modélisé par les studios est l'image la plus réaliste jamais établie à ce jour.

Le trou noir le plus réaliste créé pour Interstellar, quand cinéma rime avec science

Arrêt sur image du trou noir réalisé par Kip Thorne pour Interstellar. © Paramount Pictures

Si Interstellar est aussi attendu, c'est pour de bonnes raisons. La science-fiction remporte un franc succès ces derniers temps, que ce soit avec Gravity et Elysium ou Guardians of the Galaxy et Star Wars VII, qui arrivera en 2015. Mais Christopher Nolan semble avoir voulu placer la barre très haut dans les étoiles avec ce nouveau film. Pour obtenir un rendu jamais vu au cinéma au niveau de la représentation de la galaxie, le réalisateur d'Inception a travaillé avec l'astrophysicien Kip Thorne. Ce dernier a fourni une quantité monstrueuse d'équations et de données à l'équipe du film, qui ont introduit celles-ci dans leur programme de rendement graphique. Après une année de travail, une trentaine de personnes impliquées dans le projet, des centaines d'ordinateurs employés et 800 terabytes de calcul de données, une image incroyablement inattendue est apparue sur les écrans du studio. Et pour cause, il se trouve qu'un trou noir ressemble à tout, sauf ce à quoi renvoie son appellation.

Comment se fait-il qu'un trou noir soit aussi lumineux? Nous sommes en effet très loin de la conception que nous pouvions en avoir, au vu de son nom et de la représentation qui en est faite dans des films comme The Black Hole de Gary Nelson. Le directeur des effets spéciaux, Paul Franklin, explique ce phénomène dans une interview donnée à Wired: "Nous avons découvert que la déformation de l'espace qui s'effectue autour d'un trou noir déforme aussi le disque d'accrétion. Du coup, plutôt que de ressembler aux anneaux de Saturne autour d'une sphère noire, la lumière crée ce halo extraordinaire."

Une révélation qui arrange tout le monde: Nolan se retrouve avec un rendu visuel unique et fantastique pour son film, tandis que Thorne se félicite qu'une réalisation qui touchera énormément de gens leur apprendra également quelques notions scientifiques. Il a affirmé que cette image est bel et bien une véritable découverte scientifique de premier ordre: "Ce sont nos données d'observation. Voilà comment se comporte la nature et pas autrement." Le scientifique prévoit de publier au moins deux articles sur base de ce résultat.

Vous pourrez observer la marche de la science tout en suivant les aventures de Matthew McConaughey en train de tenter de sauver l'humanité le 5 novembre prochain.

Nos partenaires