Le film de la semaine: Selma, la conscience black

10/03/15 à 11:57 - Mise à jour à 11:58

Source: Focus

DRAME HISTORIQUE | Martin Luther King n'avait jamais fait l'objet d'un biopic. Ava Duvernay comble cette lacune avec Selma, un film fort porté par David Oyelowo, charismatique.

Le film de la semaine: Selma, la conscience black

Selma © Atsushi Nishijima

"One Dream Can Change the World." Le slogan ornant les affiches de Selma en restitue parfaitement les enjeux, le film d'Ava DuVernay s'attachant à un épisode méconnu mais néanmoins crucial de l'Histoire américaine récente. Les faits se déroulent en 1965 lorsque, pour mettre fin à la discrimination dont étaient victimes les citoyens afro-américains, Martin Luther King allait s'engager dans une lutte opiniâtre afin de garantir le droit de vote pour tous. Un combat mouvementé qui devait bénéficier d'une mobilisation sans précédent, culminant lors de la marche pacifique ralliant Selma à Montgomery, en Alabama, jusqu'à forcer la main au président Johnson.

Pour retracer ces faits, Ava DuVernay opte pour une dramaturgie classique, porteuse d'une tension et d'une émotion croissantes à mesure que l'action se resserre autour du Edmund Pettus Bridge, théâtre de confrontations à répétition. Mais si l'on a déjà vu film plus révolutionnaire dans sa forme, Selma ne s'en avère pas moins en tous points passionnant, tant par les questions qu'il soulève que par leur résonance contemporaine manifeste. Au-delà de son acuité, le film réussit par ailleurs à étoffer l'image de Martin Luther King, au-delà des quatre mots -"I Have a Dream"- auxquels on tend souvent à le réduire. Et de dévoiler l'homme derrière le leader du mouvement des droits civiques, pour en restituer la complexité, en un portrait auquel David Oyelowo, impressionnant, apporte les nuances requises et plus encore, par-delà un incontestable charisme.

D'AVA DUVERNAY. AVEC DAVID OYELOWO, TOM WILKINSON, TIM ROTH. 2H08. SORTIE: 11/03.

Dans le Focus du 6 mars, l'interview de David Oyelowo; Hollywood et la conscience black en 4 films.

Nos partenaires