Le film de la semaine: Far from the Madding Crowd, entre classicisme et modernité

19/05/15 à 14:22 - Mise à jour à 14:22

Source: Focus

MÉLODRAME | Le réalisateur danois Thomas Vinterberg adapte le roman de Thomas Hardy dans un film assumant son classicisme mais trouvant aussi, en Bathsheba Everdene, les accents d'une évidente modernité.

Le film de la semaine: Far from the Madding Crowd, entre classicisme et modernité

Matthias Schoenaerts et Carey Mulligan dans Far from the Madding Crowd (Loin de la foule déchaînée) de Thomas Vinterberg. © DR

On n'attendait guère Thomas Vinterberg, le réalisateur de Jagten et, il y a 20 ans de cela, de Festen, manifeste Dogma, sur le terrain du mélodrame classique. C'est pourtant aujourd'hui chose faite avec Far from the Madding Crowd, adaptation du roman éponyme de Thomas Hardy, venant après celle de John Schlesinger en 1967. Située au coeur de la campagne du Dorset dans les années 1870, l'action gravite autour de Bathsheba Everdene (Carey Mulligan), jeune femme à l'indépendance affirmée qu'un héritage place à la tête d'une exploitation agricole respectable. Et qui va bientôt être l'objet des attentions d'un trio de soupirants: Gabriel Oak (Matthias Schoenaerts), un berger au coeur noble, William Boldwood (Michael Sheen), un notable raffiné, et Frank Troy (Tom Sturridge), un officier portant beau. Et raison et sentiments d'entamer un ballet sinueux, au gré des aléas de l'existence et du rythme déclinant des saisons.

S'attaquant à un monument de la littérature anglaise, Vinterberg ose un classicisme totalement assumé, pour laisser les émotions embraser une pellicule que la photographie de Charlotte Bruus Christensen habite d'une intensité frémissante. Nul académisme pour autant dans cette approche, qui transcende le cadre du film d'époque pour toucher à la pureté des sentiments. Mieux même: incarnée dans ses mille nuances par Carey Mulligan, exceptionnelle, Bathsheba Everdene apparaît dans toute sa troublante modernité, tandis que face à elle, Matthias Schoenaerts élargit avantageusement sa palette...

DE THOMAS VINTERBERG. AVEC CAREY MULLIGAN, MATTHIAS SCHOENAERTS, MICHAEL SHEEN. 1H59. SORTIE: 20/05.

Dans le Focus du 15 mai, les interviews de Thomas Vinterberg et Carey Mulligan.

Nos partenaires