Le film de la semaine: Die Andere Heimat (Chronique d'un rêve)

12/11/13 à 15:36 - Mise à jour à 15:36

Source: Focus Vif

CHRONIQUE | Edgar Reitz signe avec Die Andere Heimat un chef-d'oeuvre, entre âpre réel et rêve d'ailleurs.

Le film de la semaine: Die Andere Heimat (Chronique d'un rêve)

Die Andere Heimat © DR

Aurait-il été présenté en compétition, Die Andere Heimat serait probablement reparti du Festival de Venise avec le Lion d'Or. Sans doute jugé trop long par les sélectionneurs, le chef-d'oeuvre d'Edgar Reitz fut projeté hors-compétition, privant le vétéran allemand (81 ans) d'une consécration pourtant bien méritée. Ce film en tout point admirable fait plus que prolonger la saga de Heimat, entamée au début des années 80 à la télévision. Un pays tout entier s'est passionné pour la chronique de Schabbach, petit village du Hünsruck, dans le Palatinat, narrée d'abord de 1925 à 1945 (Heimat), ensuite durant les années 60-70 (Heimat 2), et enfin de la chute du mur de Berlin à l'an 2000 (Heimat 3). Die Andere Heimatnous ramène en arrière, au milieu du XIXe siècle, dans un Schabbach menacé de pauvreté, en butte aussi aux injustices d'un pouvoir prussien qui pousse la jeunesse à se révolter. Pour vivre mieux, et libres, certains habitants prendront le chemin de l'émigration vers l'Amérique du Sud... En noir et blanc sublime, et pointes de couleur poétiquement posées, Reitz nous donne à voir le travail, l'amour, la naissance, la maladie et la mort, la faim et la rébellion, la religion et le doute, l'espoir et la colère. Son film profondément ancré dans le réel allemand, et pourtant des plus universels dans ses résonances, marque un sommet du 7e art. Et suscite une émotion profonde.

  • Chronique d'Edgar Reitz. Avec Jan Dieter Schneider, Antonia Bill, Maximilian Scheidt. 3h51. Sortie: 13/11.

En savoir plus sur:

Nos partenaires