Critique ciné: Terminator Genisys, une bonne surprise

30/06/15 à 15:10 - Mise à jour à 15:10

Source: Focus

SCIENCE-FICTION | "Old, but not obsolete..." Ainsi se qualifie lui-même le "bon" Terminator, celui du deuxième film, toujours d'attaque malgré les presque 68 ans de son interprète Arnold Schwarzenegger.

Critique ciné: Terminator Genisys, une bonne surprise

Arnold Schwarzenegger dans Terminator: Genisys © DR

Une pincée d'autodérision était attendue dans le nouvel épisode de la saga lancée par James Cameron en 1984. Elle est au rendez-vous, avec des touches d'ironie bien ciblées. On attendait du spectacle, aussi, et quelque solution scénaristique valable pour relancer l'intérêt d'une série ayant perdu beaucoup de son intérêt dans des troisième et quatrième films tout sauf mémorables. Le spectacle est là, vibrant d'effets spéciaux soignés et d'une action percutante, menée à rythme élevé par un Alan Taylor (Thor: The Dark World au cinéma, The Sopranos, Deadwood et Boardwalk Empire à la télévision) qui se montre à la hauteur du défi. Le script surprend par son intelligence (un peu trop?) retorse, réservant au spectateur une rafale de surprises et quelques fameux retournements! Et ce Terminator: Genisys dont on n'attendait pas forcément grand-chose offre deux petites heures de plaisir à celles et ceux qui comptent les deux premiers opus de la saga au nombre des meilleurs films de science-fiction jamais réalisés. L'idée d'une apocalypse née de l'ultra-connectivité de tous les appareils de communication proposés aux humains pour mieux les asservir est par ailleurs digne d'un intérêt que la mise en scène et une partie de l'interprétation (Schwarzie impeccable, Emilia Clarke touchante) justifient jusqu'au bout. Une bonne surprise!

De Alan Taylor. Avec Arnold Schwarzenegger, Jason Clarke, Emilia Clarke. 1h59. Sortie: 01/07.

Nos partenaires