[Critique ciné] Marquis de Wavrin - du manoir à la jungle, passionnant

24/10/17 à 15:40 - Mise à jour à 15:40
Du Le Vif Focus du 20/10/17

DOCUMENTAIRE | Un documentaire exemplaire de rigueur et au suspense digne d'un polar tendu.

[Critique ciné] Marquis de Wavrin - du manoir à la jungle, passionnant

Quelques milliers de mètres de pellicule, quelques centaines de photos, de nombreux carnets, et des coupures de presse. Les traces laissées par Robert de Wavrin, cinéaste, explorateur et ethnologue des années 20-30, font la matière prodigieuse d'un documentaire qui ne l'est pas moins. Chercheuse à la Cinémathèque royale de Belgique, Grace Winter a creusé les archives du Marquis, amoureux de l'Amérique latine et premier homme blanc à filmer certaines tribus -dont de fameux réducteurs de tête- voici près de 100 ans. Avec le monteur Luc Plantier, elle nous raconte l'étonnante histoire de ce noble belge exilé par-delà l'Atlantique et approchant les peuples avec un regard dépourvu de préjugé comme d'autocensure. La censure, l'officielle, s'empressa pour sa part de couper des scènes trop "osées" qu'on a le bonheur de trouver dans le film, avec bien sûr de larges extraits des documentaires signés par de Wavrin. Le plus étonnant, dans ce récit passionnant d'une aventure humaine hors-norme, est l'époustouflante présence d'images arrachées au passé mais qui respirent au présent, comme si elles naissaient sous nos yeux. Avec Marquis de Wavrin - Du Manoir à la Jungle, c'est un rare bonheur qui s'offre à nous. Un documentaire exemplaire de rigueur et au suspense digne d'un polar tendu. La Cinematek, où étaient conservées les bobines évidemment et fort bien restaurées par ses soins, possède d'autres trésors encore. Espérons qu'ils puissent inspirer un travail aussi admirable que celui de Winter et Plantier!

De Grace Winter et Luc Plantier. 1h25. Sortie: 25/10. ****(*)

Avant-première à Bozar le 23 octobre, sortie le 25 à Flagey avec aussi projections des films du Marquis.

Lire également notre dossier dans Le Vif.

Nos partenaires