Critique ciné: Le Garçon et le monde, tout simplement éblouissant

17/03/15 à 15:32 - Mise à jour à 15:31

Source: Focus

ANIMATION | Une fable politique aux accents oniriques et musicaux, et une merveille de dépouillement citant harmonieusement tant Paul Klee que Juan Miro.

Critique ciné: Le Garçon et le monde, tout simplement éblouissant

Le Garçon et le monde © DR

Deuxième long métrage du réalisateur brésilien Alê Abreu, Le Garçon et le monde revisite l'histoire du continent sud-américain, sur les pas d'un jeune garçon quittant son village à la poursuite de son père, parti chercher du travail. Et qui, chemin faisant, va faire l'expérience d'un monde tour à tour enchanteur et inquiétant, le développement industriel s'y opérant au détriment de l'homme et de son environnement. S'ensuit une fable politique aux accents oniriques et musicaux, et une merveille de dépouillement citant harmonieusement tant Paul Klee que Juan Miro, et jusqu'aux collages du collectif Bazooka. Doublement couronné lors du dernier festival d'Annecy, un film tout simplement éblouissant, à découvrir absolument.

DE ALÊ ABREU. 1H19. SORTIE: 18/03.

En savoir plus sur:

Nos partenaires