[Critique ciné] Eye in the Sky, prenant mais un peu lourd

DRAME/FILM DE GUERRE | Un film prenant, même si le pathos et la réalisation parfois démonstrative alourdissent un peu les choses.

[Critique ciné] Eye in the Sky, prenant mais un peu lourd

Helen Mirren dans Eye in the Sky de Gavin Hood. © DR

Sur les écrans de la salle de contrôle, l'image d'une maison au Kenya. Des terroristes très recherchés y sont attendus. Ils seront dans la ligne de mire de l'oeil dans le ciel du titre: un drone américain piloté depuis les Etats-Unis mais commandé depuis le Royaume-Uni. Le colonel Katherine Powell (Helen Mirren) est en charge de l'opération, sous l'autorité de son chef (Alan Rickman) et du gouvernement britannique. Une fillette, qui vend des pains juste à côté de la cible, posera aux responsables comme aux exécutants un dilemme moral que le film cadre de manière prenante, même si le pathos et la réalisation parfois démonstrative alourdissent un peu les choses.

DE GAVIN HOOD. AVEC HELEN MIRREN, AARON PAUL, ALAN RICKMAN. 1H42. SORTIE: 11/05.

Nos partenaires