Critique ciné: Everybody In Our Family (Papa vient dimanche)

05/11/13 à 14:30 - Mise à jour à 16:53

TRAGI-COMÉDIE | Jamais en défaut d'audace et d'originalité, le cinéma roumain nous offre une nouvelle perle avec ce puissant cocktail d'humour et de noirceur, de douleur et de drôlerie, d'absurde et d'hyperréalisme, dont le mélange explosif donne un film unique et passionnant.

Critique ciné: Everybody In Our Family (Papa vient dimanche)

Everybody in our family © DR

Marius, le personnage principal, est un père divorcé qui souffre intensément de l'absence de sa fille de 5 ans, dont la garde a été confiée à son ex-épouse. Un jour où il vient chez cette dernière chercher la gamine pour passer avec elle quelques jours de vacances comme convenu, il s'entend dire que la fillette est malade, et ne peut l'accompagner. Marius n'y croit pas, et insiste pour l'emmener, déclenchant une spirale de tension, de discussions puis de violences auxquelles toute la famille va participer... Everybody In Our Family est construit crescendo, et nous rive à l'écran où les événements se précipitent en une dérive toxique associant le drame et le comique, l'émotion poignante et la vulgarité crasse, la haine et l'amour. C'est irrésistible! Serban Pavlu, dans le rôle de Marius, emmène une distribution crédible jusque dans les pires excès de personnages croqués et interprétés avec une verve roborative. Derrière la caméra, Radu Jude combine avec un enthousiasme communicatif les éléments les plus jouissivement contradictoires, au fil d'une action tout à la fois très réaliste et extraordinairement décalée. On ne manquera pas d'aller voir et savourer son film, choc indubitable et tragi-comédie livrant, par-delà ses déchaînements, quelques précieuses vérités sur la nature humaine.

TRAGI-COMÉDIE DE RADU JUDE. AVEC SERBAN PAVLU, SOFIA NICOLAESCU, GABRIEL SPAHIU. 1H47. SORTIE: 6/11.

En savoir plus sur:

Nos partenaires