Critique ciné: About Time (Il était temps)

05/11/13 à 15:04 - Mise à jour à 15:04

Source: Focus Vif

COMÉDIE ROMANTIQUE | Bill Nighy remonte le fil du temps dans About Time, la nouvelle comédie romantique d'un Richard Curtis qui l'avait révélé sur le tard, il y a dix ans, en rockeur cramé sur le retour dans Love Actually.

Critique ciné: About Time (Il était temps)

About Time - Rachel McAdams et Domhnall Gleeson © Sportsphoto Ltd./Allstar

Le principe rappelle d'abord celui présidant au Groundhog Day de Harold Ramis. Un jeune homme, Tim (Domhnall Gleeson), découvre que, comme son père avant lui (Bill Nighy), il a la capacité de voyager dans le temps, pouvoir qu'il s'empresse de mettre à profit afin de séduire la ravissante Mary (Rachel McAdams). Et les deux tourtereaux de se faire les yeux doux dans la boucle folle d'une première fois inlassablement renouvelée, censée déboucher sur la rencontre parfaite. Mais le film abandonne en chemin cette idée, vertigineuse, d'une ivresse continue des débuts de l'amour, dans un mouvement à la fois plus ample -il s'agit d'embrasser la vie dans son ensemble- et plus superficiel -Richard Curtis (Love Actually) se contentant de célébrer naïvement l'extraordinaire tapi dans l'ordinaire du quotidien. Restent quelques moments mémorables -cette scène au restaurant, plongé dans le noir- noyés dans une romance aux enseignements aussi sommaires -l'existence est un voyage à nul autre pareil, ce genre- qu'assénés avec force conviction.

  • COMÉDIE ROMANTIQUE DE RICHARD CURTIS. AVEC DOMHNALL GLEESON, BILL NIGHY. 2H03. SORTIE: 06/11.

Nos partenaires