Agnès Varda: "Notre travail est éphémère, mais aussi nos amitiés, nos existences"

05/07/17 à 10:33 - Mise à jour à 10:36
Du Le Vif Focus du 30/06/17

Le photographe JR et Agnès Varda sillonnent les routes et les trombines de France dans un documentaire buissonnier, Visages Villages. Libre mais inégal.

Entre eux deux, 54 petites années et 36 bons centimètres d'écart. Ce qui les rassemble? "L'amour des gens", répond sans hésiter le premier, artiste adepte du collage photo XXL. "Et une certaine curiosité, un intérêt pour la vie", précise aussitôt la seconde, dilettante de génie spécialisée dans le ciné-brocante gavé de micro-fulgurances. Ensemble, ils sont partis sur les routes de l'Hexagone à la rencontre de ces anonymes qui les fascinent tant. L'idée? Sortir des villes, aller vers la campagne et l'inconnu à bord d'un camion photomaton. Rencontrer des gens, échanger, leur tirer le portrait et exposer des galeries de visages gigantesques au grand air afin de "tenter, en toute modestie, de reconnecter les êtres les uns avec les autres, d'amener de la réconciliation, de la sérénité, loin de la politique, loin du pouvoir, loin de la célébrité". Anciens mineurs du Nord, dockers du Havre, agriculteurs... L'un les valorise par la taille de ses collages, l'autre par...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires