100 Years, le film du Festival de Cannes que personne ne verra jamais

06/05/16 à 15:45 - Mise à jour à 16:09

C'est un projet très original qu'ont créé l'acteur John Malkovich et le réalisateur Robert Rodriguez. Dans le cadre d'une campagne de publicité pour une marque de cognac, les deux hommes ont réalisé un film qui ne sera diffusé que dans un siècle. Mais la pellicule devrait toutefois faire une brève apparition lors de la 69e édition du Festival de Cannes.

100 Years, le film du Festival de Cannes que personne ne verra jamais

Shuya Chang et John Malkovich dans la bande-annonce du film 100 Years - The Movie You Will Never See, de Robert Rodriguez © Kouz Production

À quoi ressemblera le monde dans 100 ans? C'est la question que s'est posé l'acteur John Malkovich (Dangerous Liaisons, The Man in the Iron Mask) en réalisant, avec le cinéaste Robert Rodriguez (les deux Sin City, From Dusk till Dawn), son nouveau long métrage: 100 Years - The Movie You Will Never See. Un film qui n'a jamais aussi bien porté son nom puisqu'effectivement, il ne sera diffusé que dans 100 ans, soit le 18 novembre 2115. C'est la marque de cognac de luxe Louis XIII, de la maison Rémy Martin, qui est à l'origine de ce long métrage, véritablement utilisé comme une publicité. Ainsi à l'image de leur boisson, qui une fois en bouteille doit être conservée 100 ans avant d'être consommée, l'unique pellicule de ce film est enfermée au siège de la marque de cognac, dans un coffre-fort spécial, qui ne se déverrouillera que dans un siècle. "Nous voulions un coffre-fort qui s'ouvre d'une manière inédite et jusque-là jamais encore utilisée: grâce à la force du temps, explique Ludovic du Plessis, directeur exécutif chez Louis XIII, dans un communiqué de presse. Une fois que la porte est fermée, le compte à rebours commence et il n'y a plus aucun moyen d'ouvrir le coffre, tant que les cent ans ne sont pas passés."

Si l'on ne connait pas encore grand-chose du script, le réalisateur américain a toutefois déclaré qu'il sera "chargé d'émotion". Alors, pour parler du projet, trois bandes annonce ont été créées. Mais ces trois extraits, dans lesquels on aperçoit également l'actrice Shuya Chang (Revenge of the Green Dragons), ne racontent pas ce que le spectateur pourra découvrir dans le film. En effet, ces teasers ne donnent qu'une vision différente de ce que pourrait être le monde dans 100 ans, alors que le film sera enfin dévoilé. "Il y avait plusieurs options quand ce projet a été présenté par rapport à ce que pourrait être le futur, a expliqué Malkovitch. Une technologie incroyable, au-delà du monde informatisé, une civilisation à demi-effondrée post-Tchernobyl retournée à la nature et un rétro futur tel qu'il était imaginé dans les années 1940 ou 1950."

Pour pouvoir assister à la très lointaine avant-première, il faudra être en possession d'une invitation. Ainsi, 1000 tickets de métal ont été distribués à diverses personnalités influentes et fortunées dans le monde, afin qu'elles les transmettent à leurs descendants. Quand la date du 18 novembre 2115 sera enfin arrivée, ils pourront alors se rendre dans la maison Rémy Martin à Cognac, pour y découvrir le film.

En attendant que ce siècle passe, le fameux coffre-fort et son contenu feront une apparition au Festival de Cannes. "Ce film est clairement une innovation cinématographique, a ainsi déclaré Thierry Frémaux, délégué général du festival. J'espère que les descendants du Festival de Cannes inscriront le film 100 Years dans la catégorie de la Palme d'Or, lors de l'édition de 2116." Ainsi 100 Years - The Movie You Will Never See devient le premier film du Festival de Cannes que personne ne verra jamais.

Nos partenaires