Plus que des statues

15/12/15 à 17:10 - Mise à jour à 16/12/15 à 11:47

Vision choc du travail de l'autrichien Mario Dilitz à Ixelles.

On entre à la Galerie LKFF et voilà dix silhouettes humaines de tailles diverses qui nous regardent: impression magnétique de chaleur immédiate. Les yeux dans les leurs, on détaille les micro-imperfections naturelles du chêne et du tilleul, lisses à la manière de statues antiques. Les tranches verticales de bois agglutinées par la colle ont été travaillées selon des principes de menuiserie ancienne. On a envie de toucher, on peut.

Sensation trouble face aux lèvres et aux cambrures qui racontent des histoires physiques et des rêves sensuels. Un gamin africain lippu, des hommes grands, peut-être des guerriers au repos, une seule femme, aux cheveux courts. Une idée intemporelle de la beauté que l'autrichien Mario Dilitz (1973) a installée à LKFF depuis la mi-novembre: elle y restera jusqu'au 9 janvier. À visiter sans compter.

Mario Dilitz, Solo Exhibition, Galerie LKFF au 15 rue Blanche à 1050 Bruxelles, www.lkff-sculptures.com

En savoir plus sur:

Nos partenaires