Les ondes wifi matérialisées et photographiées par Luis Hernan

24/07/14 à 12:38 - Mise à jour à 12:40

Luis Hernan s'est intéressé aux traces invisibles à l'oeil nu laissées par les ondes wifi, qu'il a révélées puis photographiées à l'aide d'un appareil spécial s'appuyant sur une technique mêlant électricité et photographie. On n'est pas loin de Ghostbusters...

Si la nature pragmatique de l'être humain l'amène souvent, tel un Saint-Thomas, à ne croire que ce qu'il voit, il existe néanmoins une infinité de choses invisibles à l'oeil nu l'entourant et dont il n'a peut-être pas conscience... Luis Hernan si. Ce scientifique -et désormais artiste- s'est intéressé aux traces invisibles que laissent les ondes wifi provenant des appareils utilisés au quotidien. Plus que de montrer leur matérialité, il les a photographiées et le résultat est impressionnant: ces traces révèlent des entrelacs de lumière et de couleur, tourbillonnant même parfois autour de nous... Un spectacle étrange, à la fois intrigant et poétique.

Comment ça fonctionne? Hernan mêle électricité et photographie et capte ces traces invisibles à l'aide d'un appareil spécial, le Kirlian Device, qui détecte et traduit la puissance du signal en déclenchant une LED d'une couleur différente, en fonction de son intensité, rapporte le magazine Sciences et Avenir. "J'appelle ces images des spectres parce que les réseaux sans fil me rappellent des fantômes, explique-t-il. Ils sont là, mais vous ne pouvez pas les voir à l'oeil nu." On n'est pas loin de Ghostbusters...

Luis Hernan est doctorant au Digital Ethereal de l'école d'architecture de Newcastle et son projet est présenté sur leur site web.

En savoir plus sur:

Nos partenaires