Le Plasticarium, un nouveau musée au pied de l'Atomium

03/12/14 à 13:45 - Mise à jour à 13:47

Source: Communiqué

Dans tout juste un an, un nouveau musée ouvrira ses portes à Bruxelles, plus précisément au

TradeMart. L'espace muséal s'étendra sur 5000 m2 dont plus de la moitié accueillera l'exposition

permanente consacrée aux objets en plastique!

Le Plasticarium, un nouveau musée au pied de l'Atomium

Le nouveau musée de Bruxelles sera consacré au plastique. © Atomium

Quand on pense plastique, on ne pense pas instinctivement "art". Et pourtant, depuis l'après-guerre, cette matière est devenue incontournable. On la retrouve partout: dans les meubles, les téléphones, les ordinateurs, les emballages, et même les vêtements... Depuis 1987, Philippe Decelle a amassé toutes sortes d'objets, allant de l'ustensile du quotidien à l'oeuvre d'art design, réunissant ainsi une collection unique au monde. Elle témoigne de l'étonnante histoire de ce matériaux, des années 60 à 2000, en passant par 1973, date du choc pétrolier.

Comme l'explique le collectionneur, cette collection a déjà fait le tour de plusieurs pays dans le monde, mais très peu de Belges la connaissent. Le plastique est la matière symbolique du 20e siècle, et l'exposition retrace près d'un demi-siècle d'histoire à travers toutes sortes d'objets. On pourra y admirer des oeuvres d'art signées Joe Colombo ou Verner Panton , des postes de télévisions, des créations de couturiers, ou encore... les produits Tupperware.

Un projet d'envergure pour plus de tourisme au Heysel

L'Atomium est un des sites les plus visités de la capitale, voire du pays. Chaque année, depuis sa rénovation en 2006, l'atome attire près de 600.000 touristes. Profitant de ce succès, le conseil d'administration du site a mis en place un nouveau projet pour rendre le plateau du Heysel encore plus attractif. C'est là qu'est né l'idée d'un pôle muséal autour du design. Le Plasticarium-Art & Design Atomium Museum n'accueillera pas qu'un musée autour du plastique. Si l'exposition des collections de Philippe Decelle sera le point central du nouveau musée, un espace d'expositions temporaires sera aussi aménagé. C'est là notamment que seront relocalisées les expositions consacrées au design moderniste et contemporain. En attendant l'ouverture de ce musée en fin d'année prochaine, le plastique a d'ores et déjà envahit l'Atomium. Depuis la fin novembre, l'exposition Orange Dreams vous donne un avant-gout du "monde du plastique"... C'est encore une fois Philippe Decelle et sa collection qui se cachent derrière cette exposition, portrait de la société de consommation des Golden Sixties. Les années flashy sont mises en avant à travers une multitude d'objets oranges pétants, symboliques de cette époque. L'exposition est ouverte jusqu'au mois de mai prochain.

L'exposition temporaire de l'Atomium, un avant goût du nouveau musée...

L'exposition temporaire de l'Atomium, un avant goût du nouveau musée... © Atomium

En attendant l'ouverture de ce musée en fin d'année prochaine, le plastique a d'ores et déjà envahit l'Atomium. Depuis la fin novembre, l'exposition Orange Dreams vous donne un avant-gout du "monde du plastique"... C'est encore une fois Philippe Decelle et sa collection qui se cachent derrière cette exposition, portrait de la société de consommation des Golden Sixties. Les années flashy sont mises en avant à travers une multitude d'objets oranges pétants, symboliques de cette époque. L'exposition est ouverte jusqu'au mois de mai prochain.

Pour plus d'informations sur l'exposition qui se tiendra jusqu'au 25 mai 2015 dans la sphère des expositions temporaires, consulter le site de l'Atomium.

Nos partenaires