L'envol des couleurs

27/11/16 à 15:43 - Mise à jour à 15:43

Source: Le Vif

Parfois, Guillaume Botazzi (né en 1971) délaisse la toile de lin pour un textile plus doux, soyeux même, tendu à l'extrême et dont la teinte rouge lui sert de fond.

. Comme Matisse, il a compris que la texture d'un tissu avait cette capacité de rayonner tout en induisant l'impression d'un espace infini. Jusqu'ici donc, il n'a pas encore pris le pinceau. Cette surface vivante n'est pas un "fond", un mur par rapport auquel la forme deviendrait un relief, une pesanteur. Le travail de la brosse va alors s'apparen...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Inscrivez-vous afin de pouvoir lire 4 articles gratuits par mois.

Nos partenaires