Critique

The Loners

DRAME | Tiré d’un fait divers de guerre bien réel datant de la fin des années 90, le film suit le destin tragique de 2 soldats immigrants ayant rejoint l’armée israélienne.

THE LONERS, DRAME DE RENEN SCHORR. AVEC SASHA AVSHALOM AGROUNOV, ANTON OSTROVSKY, TZAHI GRAD. 1 H 32. SORTIE: 14/12.

DRAME | Tiré d’un fait divers de guerre bien réel datant de la fin des années 90, le film suit le destin tragique de 2 soldats immigrants, l’un originaire de Russie et l’autre du Caucase, ayant rejoint l’armée israélienne. Accusés de trahison, ils sont bientôt envoyés en prison où, réclamant la révision de leur procès, ils ne récoltent que violence et humiliation, sur fond de racisme ordinaire. En désespoir de cause, ils en viennent alors eux aussi à la manière forte… Plombé par une bande son pompeuse surlignant à l’envi le tragique de la situation, un huis clos peu inspiré qui dénonce l’absurdité d’une logique militaire dont la rigidité confinant à la caricature conduit à l’aliénation.

N.C.

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content