Critique

Here Comes the Boom

© DR
Louis Danvers
Louis Danvers Journaliste cinéma

COMÉDIE | On frôle le degré zéro de la comédie régressive à l’américaine avec cette farce certes pas antipathique, mais tout de même très faiblarde, où Kevin James tient la vedette.

DE FRANK CORACI. AVEC KEVIN JAMES, SALMA HAYEK, HENRY WINKLER. 1H45. SORTIE: 13/02. *

COMÉDIE | On frôle le degré zéro de la comédie régressive à l’américaine avec cette farce certes pas antipathique, mais tout de même très faiblarde, où Kevin James tient la vedette. L’acteur poids lourd de Zookeeper, Grown Ups et Paul Blart: Mail Cop joue un prof de lycée pas forcément très motivé (un euphémisme), qui va retrouver le feu sacré pour sauver le cours de musique de l’établissement. Un cours donné par un enseignant dévoué (Henry Winkler) que des coupes budgétaires ont condamné à mort. Se souvenant qu’il fit de la lutte dans ses années d’adolescence, il va vouloir gagner l’argent manquant en intégrant l’univers impitoyable des combats de MMA (Mixed Martial Arts)… De quoi générer quelques scènes drôles, mais aussi de longues séquences navrantes. Le tout sur fond de bons sentiments et de démagogie.

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Partner Content