Critique

Critique ciné: Tiens-toi droite, « qu’est-ce que j’ai fait pour mériter ça? »

Tiens-toi droite © DR
Jean-François Pluijgers
Jean-François Pluijgers Journaliste cinéma

COMÉDIE | Un fouillis indescriptible où il est question de la conception d’un nouveau modèle de poupée, de miss Nouvelle-Calédonie et de beaucoup d’autres choses encore (et même de Jonathan Zaccaï).

On ne sait trop, à vrai dire, ce qui a pu inciter Laura Smet, Marina Foïs et Noémie Lvovsky à embarquer dans cette galère, l’histoire de « trois femmes qui ne se connaissent pas mais dont la volonté farouche d’évolution (sic) va les faire se rencontrer, se rejoindre, se juxtaposer. » Voilà pour la déclaration d’intention, qui se traduit à l’écran par un fouillis indescriptible où il est aussi question de la conception d’un nouveau modèle de poupée, de miss Nouvelle-Calédonie et de beaucoup d’autres choses encore (et même de Jonathan Zaccaï). Croyant halluciner devant ce fatras indigeste, le spectateur ne peut pour sa part que se demander, à l’instar de Pedro Almodovar en son temps, « Qu’est-ce que j’ai fait pour mériter ça? »

  • DE KATIA LEWKOWICZ. AVEC LAURA SMET, MARINA FOÏS, NOÉMIE LVOVSKY. 1H34. SORTIE: 26/11.
Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Partner Content