Critique

Critique ciné: Sex Tape, grosse débandade

Jason Segel et Cameron Diaz dans Sex Tape. © DR
Nicolas Clément
Nicolas Clément Journaliste cinéma

COMÉDIE | Aussi peu crédible en jeune lycéenne qu’en mère de famille, Cameron Diaz surjoue la carte de l’humour grimaçant dans cette comédie désespérément schématique.

Aussi peu crédible en jeune lycéenne qu’en mère de famille tentant, des années plus tard, de ranimer la flamme de la passion en filmant ses ébats conjugaux, Cameron Diaz surjoue la carte de l’humour grimaçant dans cette comédie désespérément schématique. Croisement raté de This is 40 (la première partie du film, façon crise du couple avec enfants) et Date Night (la seconde, façon virée nocturne désespérée pour tenter d’empêcher la propagation virale de la vidéo compromettante), ce Sex Tape est un interminable sketch filmé comme une mauvaise sitcom ABC par le réalisateur du pourtant très drôle Walk Hard. Grosse débandade.

  • De Jake Kasdan. Avec Jason Segel, Cameron Diaz. 1h37. Sortie: 06/08.
Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content