Critique

[Critique ciné] Point Break, remake inutile

Point Break de Ericson Core © DR
Louis Danvers
Louis Danvers Journaliste cinéma

POLAR/ACTION | Mais quelle mouche a donc piqué les producteurs de ce remake pour qu’ils ressentent le besoin de commettre -25 ans plus tard- une nouvelle version du formidable polar de Kathryn Bigelow?

L’exubérance anarchisante et la percussion balistique de la grande Kathryn cèdent la place à un long florilège de séquences sportives (dans l’air, dans l’eau) certes spectaculaires avec la 3D. Mais on se fiche bien de l’enquête du flic « undercover » et de ses rapports avec celui qu’il suspecte de mener une bande de braqueurs. Inutile, en somme, si ce n’est pour l’occasion de reparler du film original, incompris à sa sortie mais vite devenu « culte ».

DE ERICSON CORE. AVEC EDGAR RAMIREZ, LULE BRACEY, RAY WINSTONE. 1H53. SORTIE: 03/02.

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Partner Content