Critique

Critique ciné: Paper Towns, pas déplaisant

Paper Towns © DR
Jean-François Pluijgers
Jean-François Pluijgers Journaliste cinéma

DRAME ROMANTIQUE ADOLESCENT | Récit d’apprentissage classique, le film de Jake Schreier n’en trouve pas moins sa tonalité propre.

Adapté, comme Nos étoiles contraires, d’un best-seller de John Green, Paper Towns (La Face cachée de Margo) arpente un même imaginaire adolescent, avec le côté formule que cela suppose, et le calibrage allant de pair. Récit d’apprentissage classique, le film de Jake Schreier n’en trouve pas moins sa tonalité propre, venue conférer à l’aventure de Quentin et ses potes, lancés à la poursuite de l’insaisissable Margo, « the girl next door » mais néanmoins un mystère, une saveur singulière. Et, pour tout dire, pas déplaisante…

De Jake Schreier. Avec Nat Wolff, Cara Delevingne, Austin Abrams. 1h49. Sortie: 29/07.

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Partner Content