Critique

[Critique ciné] Minuscule 2, pas indispensable

Nicolas Clément
Nicolas Clément Journaliste cinéma

ANIMATION | Une suite toujours sans dialogues, mais pas muette pour autant, inscrite dans l’univers développé au sein des courts formats télévisés du tandem Giraud-Szabo.

Direction la Guadeloupe, paradis caribéen prétexte à exploiter une faune et une flore renouvelées, pour cette suite toujours sans dialogues, mais pas muette pour autant, inscrite dans l’univers développé au sein des courts formats télévisés du tandem Giraud-Szabo. Techniquement supérieur à son prédécesseur -bluffante incrustation d’insectes en images de synthèse au coeur de paysages en prises de vue réelles-, ce second épisode cinématographique, plus décousu, moins tenu, en reprend assez paresseusement les codes narratifs et les passages obligés, alternance quelque peu systématique de courses-poursuites échevelées et d’épreuves initiatiques à surmonter. Pas indispensable.

De Thomas Szabo et Hélène Giraud. 1h32. Sortie: 01/05. **(*)

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content