Critique

[Critique ciné] Le Manoir, ni drôle ni terrifiant

Louis Danvers
Louis Danvers Journaliste cinéma

COMÉDIE FANTASTIQUE | Des jeunes comédiens venus de YouTube ou de la télé défendent mal des textes médiocres devant une caméra sans grâce ni invention.

[Critique ciné] Le Manoir, ni drôle ni terrifiant

Une vieille et vaste demeure louée pour le Nouvel An. Une bande de potes dans la vingtaine, filles et garçons venus faire la fête. Et dans les recoins de la bâtisse, de sombres et dangereux secrets, une menace mortelle… Le Manoir se la joue comédie horrifique, mais le film n’est ni drôle, ni terrifiant. Des jeunes comédiens venus de YouTube ou de la télé y défendent mal des textes médiocres devant une caméra sans grâce ni invention. Le vide est abyssal. En émerge, barbe au vent, le seul Vincent Tirel, dont les élucubrations jouissives sur www.franchement.org et avec le groupe Suricate avaient déjà signalé le talent.

De Tony Datis. Avec Kemar, Natoo, Ludovik. 1h40. Sortie: 21/06. *(*)

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Partner Content