Critique

[Critique ciné] Eddie the Eagle, simpliste mais drôle et attachant

Taron Egerton et Hugh Jackman dans Eddie the Eagle de Dexter Fletcher. © DR
Louis Danvers
Louis Danvers Journaliste cinéma

FILM BIOGRAPHIQUE | D’une histoire vraie, Dexter Fletcher fait un « feelgood movie » simpliste, inégal dans la forme, mais aussi drôle et attachant.

La figure de l' »underdog » courageux, intrépide et tenace, mais que personne ne voit réaliser son rêve, trouve une illustration touchante dans le personnage de Michael « Eddie » Edwards. Un sportif sans talent particulier mais que sa persévérance, et l’aide d’un ex-champion sensible à sa cause en principe perdue, vont conduire vers les J.O. d’hiver de Calgary, catégorie saut à ski. D’une histoire vraie, Dexter Fletcher fait un « feelgood movie » simpliste, inégal dans la forme, mais aussi drôle et attachant dans ses meilleurs moments. Certes, on eût aimé plus de dinguerie, la nature loufoque de l’histoire authentique l’autorisant assurément…

DE DEXTER FLETCHER. AVEC TARON EGERTON, HUGH JACKMAN, CHRISTOPHER WALKEN. 1H46. SORTIE: 30/03.

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Partner Content