Critique

[Critique ciné] Absolutely Fabulous: The Movie, inutile et sans âme

Jennifer Saunders et Joanna Lumley dans Absolutely Fabulous: The Movie. © DR
Matthieu Reynaert Journaliste cinéma

COMÉDIE | Edina et Patsy, les deux pique-assiettes de la mode rendues célèbres par la série anglaise culte des années 90, n’en finissent pas de faire leur come-back.

Après un téléfilm aux JO de Londres, les voici qui débarquent au cinéma, dans ce qui n’est qu’un épisode à rallonge, voire une succession de sketchs à peine liés. Un exercice inutile et sans âme, à l’image des films de leurs cousines américaines de Sex & The City. Entre les personnages de la série dont il faut prendre des nouvelles même s’ils n’ont rien à faire là, le défilé de caméos de célébrités pas toujours très célèbres et une étrange insistance à se moquer des transsexuels, il ne reste plus vraiment de place pour raconter quoi que ce soit. Ni pour faire rire d’ailleurs.

De Mandie Fletcher. Avec Jennifer Saunders, Joanna Lumley, Kate Moss. 1h31. Sortie: 21/09. *

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Partner Content