Critique

[à la télé ce soir] Retour à Howards End

© MERCHANT IVORY PRODUCTIONS
Louis Danvers
Louis Danvers Journaliste cinéma

James Ivory aime et sait adapter au mieux les romans d’Edward Morgan Forster. Après Chambre avec vue (1986) et Maurice (1987), le plus british des réalisateurs américains transpose avec bonheur une troisième oeuvre de l’écrivain anglais.

Retour à Howards End situe son action dans l’Angleterre de la fin du XIXe siècle et met en scène deux femmes émancipées: Margaret et Helen Schlegel, jouées par Emma Thompson et Helena Bonham Carter. Lesquelles se lient d’amitié avec une famille plus traditionnelle, les Wilcox (interprétés notamment par Vanessa Redgrave et Anthony Hopkins), ce qui ne manquera pas de provoquer quelques tensions et bouleversements dans une maisonnée que trouble leur influence… L’Oscar de la meilleure actrice pour Emma Thompson est venu signer l’excellence des comédiens réunis par Ivory. Ce dernier tirant un beau parti des oppositions de valeurs et de classes sociales imaginées par Forster.

Comédie dramatique de James Ivory. Avec Anthony Hopkins, Vanessa Redgrave, Emma Thompson, Helena Bonham Carter. 1992. ****

Dimanche 11/07, 21h00, Arte.

Partner Content