Critique

[À la télé ce soir] Claire Andrieux

© DR
Nicolas Bogaerts Journaliste

Dans ce spin-off de son précédent film Les Châteaux de sable (2015), Olivier Jahan organise nos retrouvailles avec Claire Andrieux, la pétulante agente immobilière du couple déchiré/reformé d’Éléonore et Samuel (Emma de Caunes, Yannick Renier).

Célibataire gaillarde qui évacue les désagréments avec célérité, surtout ceux causés par son collègue Gwendal, elle rencontre un régisseur de cinéma en quête de lieux de tournage, Bruno (Thomas VDB). L’invitation à dîner de ce dernier va fissurer le vernis fragile de son existence et révéler peu à peu sa colère, sa tristesse, son déni puis la reconnaissance d’un lourd secret. Il est de polichinelle, tant la prestation de Jeanne Rosa laisse s’imprimer les failles. Thomas VDB joue le bon gars, bonne tête, un peu ahuri. Leur duo en pointillé fonctionne et laisse place à un portrait touchant et inoffensif d’une célibataire pas si endurcie, qui semble emprunter aux codes du daytime drama américain, mais se laisse emporter dans un décalage attendrissant, rythmé par la douce musique d’Alex Beaupain.

Téléfilm d’Olivier Jahan. Avec Jeanne Rosa, Thomas VDB, Emma de Caunes. ***

Vendredi 9/10, 20h55, Arte.

Partner Content