Critique

À la télé ce mercredi soir: L’Homme de sa vie

L'Homme de sa vie © DR
Louis Danvers
Louis Danvers Journaliste cinéma

Comédienne de talent, Zabou Breitman s’est révélée réalisatrice inspirée avec Se souvenir des belles choses (2001) et cet Homme de sa vie où elle aborde l’amour entre hommes avec une audace tranquille, une remarquable sensibilité.

Le toujours subtil Charles Berling et l’ex-Inconnu Bernard Campan (passant du comique à l’émotion de manière on ne peut plus crédible) jouent les personnages principaux, qu’un voisinage de vacances va conduire à se rapprocher. Pour l’entourage respectif d’Hugo et Frédéric, cet élan ne sera pas sans semer le trouble… Fort bien écrit et aussi bien réalisé, L’Homme de sa vie touche par sa justesse et un mélange d’humour et d’émotion composé avec art. Face à l’excellent Berling, Campan se révèle devant une caméra complice. Un beau film, signé d’une Breitman qui passera d’ici peu à la mise en scène d’opéra pour L’Enlèvement au sérail de Mozart.

  • COMÉDIE DRAMATIQUE DE ZABOU BREITMAN. AVEC BERNARD CAMPAN, CHARLES BERLING, LÉA DRUCKER. 2006.
Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Partner Content