Critique | Musique

Tristan

4 / 5
© National
4 / 5

Album - Wellif

Artiste - Tristan

Genre - Pop

Label - PIAS

Critique - Laurent Hoebrechts

Laurent Hoebrechts
Laurent Hoebrechts Journaliste musique

“Wellif”

On profite de janvier, et de son rythme de sorties ralenti, pour récupérer des disques passés sous le radar en 2022. Comme Wellif, somptueux premier album d’Isolde Van den Bulcke, alias Tristan. Deux premiers EP (Illusje en 2018 et Delidomia l’année suivante), ainsi que des études en jazz à Gand ont pu, dans un premier temps, ranger la jeune femme dans la case néo-jazz. Avec Wellif, elle largue toutefois complètement les amarres pour une avant-pop luxuriante, à l’ironie ultra-romantique (au hasard, Muscle). Passant d’une ballade interlope (Marty) à une excursion industrielle (Hellballad), d’une confession nocturne acoustique (It’s Him) à une mélodie hollywoodienne tordue (Human Allergy), la pop vénéneuse de Tristan sème le trouble.

L’affichage de ce contenu a été bloqué pour respecter vos choix en matière de cookies. En cliquant sur « Voir le contenu », vous acceptez les cookies. Vous pouvez modifier vos choix à tout moment en cliquant sur « Paramètres des cookies » en bas du site.
Voir le contenu

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content