Oscars: « Close », de Lukas Dhont, nominé dans la catégorie du meilleur film étranger

Le réalisateur belge Lukas Dhont (G) célèbre sur scène avec l'acteur belge Eden Dambrine après avoir remporté à égalité le Grand Prix pour le film "Close" avec la réalisatrice française Claire Denis, lors de la cérémonie de clôture de la 75e édition du Festival de Cannes, à Cannes, dans le sud de la France, le 28 mai 2022.

« Close », le deuxième long métrage de Lukas Dhont, est nominé aux Oscars dans la catégorie du meilleur film étranger.

Les prétendants aux statuettes dorées des Oscars ont être dévoilés ce mardi. Un film belge a été retenu dans la catégorie du meilleur film étranger. Il s’agit de « Close », le deuxième long métrage de Lukas Dhont. Close sera confronté dans sa catégorie à « A l’Ouest, rien de nouveau » (Allemagne), « Argentina, 1985 » (Argentine), « EO » (Pologne) et « The Quiet Girl » (Irlande).

Plus de 9 500 membres de l’Académie pouvaient voter jusqu’au 17 janvier. Ils pouvaient choisir parmi une liste de 15 films compilés précédemment. La 95e édition des Oscars aura lieu le 12 mars.

L’affichage de ce contenu a été bloqué pour respecter vos choix en matière de cookies. En cliquant sur « Voir le contenu », vous acceptez les cookies. Vous pouvez modifier vos choix à tout moment en cliquant sur « Paramètres des cookies » en bas du site.
Voir le contenu

Grand Prix à Cannes

Au printemps dernier, « Close » a reçu le Grand Prix du Jury à Cannes. Entre-temps, le film sur une amitié étroite entre deux garçons de 13 ans a également été projeté dans des dizaines de festivals internationaux et a remporté plusieurs autres prix. Aux États-Unis, « Close » a reçu, entre autres, le prix du meilleur film international du National Board of Review et deux prix au Festival international du film de Chicago.

En 2018, le premier long métrage de Dhont, « Girl », était également la participation belge aux Oscars, mais il n’avait alors pas fait partie de la liste des candidats sélectionnés.

Autres nominations

La comédie « Everything Everywhere All At Once » a été nominée 11 fois aux Oscars mardi et mène la course aux prestigieuses statuettes, qui seront remises le 12 mars à Hollywood.

Ce film déjanté, qui raconte l’histoire d’une propriétaire de laverie plongée dans des univers parallèles, devance notamment le long-métrage allemand « A l’Ouest rien de nouveau » (9 nominations), la tragicomédie irlandaise « Les Banshees d’Inisherin » (9 nominations), le biopic « Elvis » sur la légende du rock’n’roll (8 nominations), et le très intime « The Fabelmans » de Steven Spielberg (7 nominations).

L’Académie a également honoré les blockbusters « Top Gun: Maverick » et « Avatar: la voie de l’eau », qui ont largement rempli les salles obscures trop souvent délaissées depuis la pandémie. Ils sont tous deux nominés pour le prix du meilleur film. Dans cette catégorie reine, ils devront entre autres faire face au biopic « Elvis » sur la légende du rock’n’roll, l’émouvant « The Fabelmans » dans lequel Steven Spielberg dévoile son enfance, l’impressionnant « Tar » où Cate Blanchett campe une cheffe d’orchestre impitoyable, et la dernière Palme d’or cannoise « Sans Filtre ».

Partner Content