Critique | Musique

Veence Hanao – Loweina Laurae

Julien Broquet
Julien Broquet Journaliste musique et télé

RAP | Poète urbain d’un genre humain qu’il dissèque de son écriture au scalpel, couilles sur la table et gueule dans le miroir, Veence Hanao capture avec lucidité et crudité l’air de temps troublés et de générations secouées.

Veence Hanao, Loweina Laurae, distribué par A.R.E. Music/autoprod. ****

RAP | « La même soirée en sobre, je crois que tu m’emmerdes. Tu m’as tagué sur Facebook, peut-être que tu t’emmerdes… » Poète urbain d’un genre humain qu’il dissèque de son écriture au scalpel, couilles sur la table et gueule dans le miroir, Veence Hanao capture avec lucidité et crudité l’air de temps troublés et de générations secouées. De temps secoués et de générations troublées. Loweina Laurae nage sur le pavé. Espère, exècre. Introspectif et intimiste. Brillant.

www.veencehanao.be

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Le 21/2 au Botanique (complet).

Le 23/2 au centre culturel de Silly et le 22/3 au centre culturel d’Aubange.

Le 11/05 aux Nuits du Botanique, à Bruxelles.

Partner Content