Le jazzman Dave Brubeck est mort, sa carrière en 5 titres

© REUTERS/Kimberly White

La légende du jazz s’est éteinte ce mercredi d’un arrêt cardiaque. Très innovant tout au long de sa carrière, on lui doit des morceaux devenus des standards. Retour sur sa carrière en cinq titres incontournables.

Dave Brubeck est décédé ce mercredi, à la veille de son 92e anniversaire. Une légende du jazz s’éteint. Il jouait avec le temps, les rythmes impairs… Eleven Four, une valse à onze temps, Unsquare Dance, magnifique « Tour de Pise » en 7/4. Pied de nez du destin, il est mort le 5 décembre. Un chiffre qui le caractérisait: Take Five, sa composition la plus célèbre (écrite avec Paul Desmond), est un morceau en 5 temps qui a fait le tour du monde. « Je suis sans mots », dit Philip Glass au bout du fil. Le pianiste américain était un grand fan de Dave Brubeck. « Je le connaissais bien… Nous avons été tous deux élèves de Darius Milhaud. Dave Brubeck était plus qu’un immense pianiste, un compositeur d’avant-garde, un virtuose, un savant… C’était un créateur de mélodies que l’on n’oubliera jamais, comme Three to Get Ready. Il possédait l’art du contraste: je pense à son toucher infiniment délicat sur ses rythmes vertigineux. À sa fougue si expressive et à sa finesse féminine. Chez lui, la nostalgie était aussi essentielle que l’urgence. Il était le génie et la beauté. »

Impossible de résumer en quelques mots ou quelques morceaux l’immense carrière du pianiste et compositeur de jazz. Voici quelques incontournables.

Take Five

Ecrit par le saxophoniste Paul Desmond, Take Five est parue sur l’album Time Out en 1959 et fut un véritable succès.

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Blue Rondo a la Turk

Egalement sur l’album Time Out en 1959, Blue Rondo a la Turk est devenu un standard.

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Blue Rondo a la Turk par Claude Nougaro: À bout de souffle

Claude Nougaro emprunte à Dave Brubeck sa mélodie, et à Jean-Luc Godard le titre de son film.

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

The Duke

Un standard du jazz, paru en 1954.

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

It’s Raggy Waltz

Le morceau a été enregistré en 1961 par le Dave Brubeck Quartet dans sa formation originale.

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Paola Genone (L’Express)

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content