Critique | Musique

Ex-Cult – Ex-Cult

Julien Broquet
Julien Broquet Journaliste musique et télé

ROCK | Depuis une paire d’années maintenant, tout ce que touche Ty Segall vaut de l’or. Et c’est apparemment le cas aussi quand le garçon s’assied derrière les manettes.

EX-CULT, EX-CULT, DISTRIBUÉ PAR GONER RECORDS. ****

ROCK | Depuis une paire d’années maintenant, tout ce que touche Ty Segall vaut de l’or. Et c’est apparemment le cas aussi quand le garçon s’assied derrière les manettes. La fourmi travailleuse est tombée sous le charme de Sex Cult lors du dernier South by Southwest et a accepté de produire son disque. Les petits frères de feu Jay Retard (ils sont originaires de Memphis) ont changé de nom après avoir reçu une lettre de mise en demeure envoyée par un label new-yorkais mais, rebaptisés Ex-Cult, en ont gardé dans le pantalon. Enregistré à la Bauer Mansion, dans le Chinatown san franciscain, ce premier album est un assaut punk garage en règle. Efficace, excitant et fredonnable. La présence de quelques membres des Magic Kids dans les rangs n’y étant sans doute pas étrangère. Debout les morts…

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Partner Content