Critique | Musique

Digitalism – I Love You, Dude

ELECTRO | Quatre ans après Idealism, le paysage électronique a beau avoir (un peu) évolué, Digitalism n’a pas vraiment changé son fusil d’épaule.

ELECTRO | Sorti en 2007, Idealism, le premier album de Digitalism, plongeait à pieds joints dans son époque. Beats compressés, sons saturés, énergie punk: l’électro du duo allemand ne pouvait que cartonner. Quatre ans plus tard, le paysage électronique a beau avoir (un peu) évolué, Digitalism n’a pas vraiment changé son fusil d’épaule. Même Forrest Gump, le titre co-écrit avec Julian Casablancas (Strokes), peine à s’écarter franchement du registre emprunté jusqu’ici par Digitalism. Cela ne remet pas vraiment en cause le potentiel festif de leur nouvelle plaque -il suffit de faire tourner des morceaux comme Blitz, Reeperbahn pour s’en convaincre, en n’omettant pas non plus de souligner la remarquable instantanéité pop de 2 Hearts. De là à rendre I Love You, Dude inoubliable…

L.H.

Digitalism, I Love You, Dude, distribué par V2. **

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content